Un anniversaire minimaliste

Photo de Porapak Apichodilok sur Pexels.com

C’est toujours un casse-tête de savoir quoi offrir pour un anniversaire minimaliste. C’est un moment particulier qui rime presque toujours avec consommation, alors déjà que c’est difficile de marquer le coup sans s’encombrer pour un adulte, c’est limite impossible pour un enfant.

C’est l’anniversaire de mon fils et la question du cadeau s’est posé, il est a un age où il est conscient que c’est sa «journée» et il souhaiterait un cadeau. Bien sûr, je pourrai regarder du coté des choses utiles, mais il n’a besoin de rien, car j’achète dès qu’un besoin se fait sentir (remplacement d’un vélo trop petit par exemple) et sa chambre déborde de jouets, si bien que je dois faire attention ou je marche. Pourtant j’essaie de pas trop les gâter et je n’ai pas une grande famille, mais entre les anniversaires et les fêtes et j’avoue des cadeaux de temps en temps pour les motiver dans leur travail scolaire, je me retrouve un peu débordé, surtout que mes enfants ont développé une passion pour les playmobils. Je n’invite plus d’autres enfants pour des fêtes, car les très nombreux cadeaux se retrouvent vite aux 4 coins de la maison abandonnés à leur triste sort.

On entend aussi beaucoup parler d’offrir des expériences, mais bon mes enfants ont pris l’habitude d’aller chaque année au restaurant pour leurs anniversaires, donc pour eux c’est devenu tellement normal que cela ne fait plus partie du cadeau. Je me retrouve dans une surenchère, bien sûr c’est entièrement ma faute car je veux trop en faire, et que ce soit avec du matériel ou des expériences il en faut toujours plus.

Cette année pour la première fois, j’ai pris le temps de m’interroger sur le sens de la fête d’anniversaire et sa signification. Car c’est vrai que fêter son anniversaire est tellement banal que je ne savais même pas pourquoi on le fait. Il s’agit d’une fête païenne, très ancienne remontant à l’antiquité et prenant sa source dans les croyances paganiques. La date de naissance était alors scrupuleusement noté, afin d’établir la carte du ciel de la personne et de pouvoir ainsi prédire son avenir. Les horoscopes remontent à Babylone, on retrouve leur présence en Grèce en 500 av. JC, de plus on sait que les Grecs et les Romain en étaient très friands. Le second aspect est que dans la Grèce et dans la Rome antique on associait un esprit protecteur (daemon en grec et genius en latin) en fonction du jour de naissance. On retrouve ce daemon dans la littérature grecque comme chez Platon par exemple, lorsque Socrate dit qu’il obéit à son daemon, ces esprits sont aussi reliés à des Dieux, comme celui de Socrate à Appolon. Selon les croyances de l’époque, le jour de son anniversaire les souhaits avaient plus de chances d’être exhaussés (c’est relié à ces fameux esprits), d’où le gâteau de forme ronde (culte à la Lune et aux divinités associés) et les bougies qui ont aussi une signification dans le rituel et bien évidemment le fameux «fais un vœux». On retrouve d’ailleurs le gâteau rond et les bougies dans le culte de la déesse Arthemis (déesse de la chasse et de la Lune). Il est intéressant de noter que les premiers Chrétiens ne fêtaient pas leur anniversaire ni les juifs de cette époque (il n’est pas fait mention de fête d’anniversaire dans la Bible), et qu’ils étaient contre cette pratique. La célébration de l’anniversaire a eu donc un net recul dans le premier millénaire, mais elle est revenue vers la fin de Moyen Age, d’abord chez les gens aisés (toujours cette question d’horoscope et de carte du ciel) pour devenir courante vers la fin du XIXeme siècle, c’est vers cette période qu’on réintroduit les bougies, je ne sais pas si le fameux voeux a été réintroduit à cette période ou s’il est antérieur.

Ces recherches m’ont surprise, même si j’avais déjà commencé auparavant à m’interroger sur la signification des bougies, j’avais pris la décision il y a plusieurs mois de ne plus en utiliser n’en comprenant pas l’utilité (maintenant je sais).

Pour moi, je n’adhère pas aux croyances derrière cette fête, je suis résolue à moins en faire pour les prochains anniversaires des enfants, en leur offrant une petite somme d’argent qu’ils peuvent gérer comme il leur semble, j’en ai discuté avec eux et cette solution leur convient parfaitement. Quand à mon anniversaire j’aime bien partir à la mer à cette occasion, ça me satisfait entièrement.

Je sais qu’il y a beaucoup de gens qui ne fêtent pas les anniversaires, dans les communautés chrétiennes et chez les témoins de Jéhovah, mais je ne suis pas prête à franchir le pas, je suis encore trop tenue par le marketing et la tradition 😦

Et bien sûr, comme me le disait si bien ma fille ce matin, pourquoi fêter ce jour en particulier car chaque jour de notre vie est un cadeau.

2 réflexions au sujet de « Un anniversaire minimaliste »

  1. En effet, c’est toujours délicat les anniversaires et les fêtes en général en tant que minimaliste. Perso, mes parents se prennent la tête à chaque fois, car ils veulent absolument m’offrir quelque chose. Mais je n’ai rien besoin.
    Puis, je rejoins totalement ta fille, déjà bien établi dans un état d’esprit positif visiblement 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s