10 Choses que je n’achète plus dans la Salle de bain (2ème partie)

6-Le déodorant

Il fait partie de nos indispensable, on n’imagine pas pouvoir s’en passer et pourtant dans certains pays asiatiques, comme la chine par exemple , son utilisation est très rare, on considère même que les personnes qui en mettent ont un problème de santé. J’avoue que j’avais été très surprise d’entendre ça. Ici c’est un peu le contraire, si quelqu’un n’en a pas besoin, on le regarde avec des grands yeux. Pour ma part, pendant des années , je ne pouvais pas m’imaginer pouvoir m’en passer, le pire c’est que je regardais les reportages sur leurs dangers, qui soit dit au passage me donnaient grave la trouille, et j’avais beau essayer des alternatives, rien n’y faisait je revenais au déodorant anti transpirant aux fameux sels d’aluminium, faute de solution. Le problème c’est que les sels d’aluminium sont soupçonnées d’être des facteurs de cancer du sein, et dans le doute mieux vaut s’abstenir. Une amie m’a alors parlé du bicarbonate de soude. Il faut s’en mettre sous les aisselles avec les mains humides, ça va absorber les mauvaises odeurs, et selon les personnes ça peut être suffisant. Mon but restait quant même de m’attaquer à la cause du problème et de pouvoir totalement s’en passer.

J’ai répertorié 3 causes majeures de transpiration causant des mauvaises odeurs -le stress, plus on stresse plus on sent fort et plus on risque les vilaines auréoles sous les bras.

-les vêtements trop serrés, en fibres synthétiques qui ne respirent pas et en particulier le port du soutien gorge (souvent mal ajusté) provoquent la transpiration. En étant à l’aise dans ses vêtements et en supprimant le soutien gorge on évite la plus part des problèmes.

-l’alimentation, depuis que je suis passée au véganisme, je n’ai quasiment plus de mauvaises odeurs. Le café cause également des mauvaises odeurs.

7-Les gommages pour le corps

Si malgré le brossage à sec (voir article précédent) qui élimine bien les peaux mortes, vous souhaitez réaliser un gommage, rien de plus simple, il vous suffit de récupérer le marc de café et de vous frotter délicatement la peau avec. Un bon rinçage et un effet peau de pêche garanti.

8-Le vernis à ongles

Dans les vernis à ongles on retrouve, oh surprise des produits dangereux pour notre santé et pour l’environnement. Et les ongles sont bien plus perméables qu’on peut le penser. Des études ont montré que certains de ces composants rentraient dans le corps.

On peut citer le formaldéhyde (également appelé éthanal, aldehyde formique ou formol), utilisé comme durcisseur, qui est un perturbateur endocrinien reconnu et classé cancérigène depuis 2004. Malgré cela il est quant même toléré dans les vernis à hauteur maximale de 5 %.

On retrouve également du toluène, utilisé comme solvant et qui est irritant pour la peau, il est susceptible de nuire au fœtus, donc par mesure de sécurité pas de verni pendant la grossesse, du DPD (dibuthyl phtalate ou phtalate de dibutyle) utilisé comme solvant et plastifiant pour apporter de l’onctuosité au vernis et qui est aussi connu pour être un perturbateur endocrinien. Il est interdit en Europe depuis 1976, mais il peut être présents dans les produits importées. A vos loupes donc pour déchiffrer les étiquettes 🙂

On peut aussi citer le xylène, utilisé également comme solvant, nocif à l’inhalation et pouvant causer des maux de tête et des vertiges, voire à forte dose des pathologies de l’estomac. On y retrouve également des parabens (qui sont des conservateurs) et reconnus eux aussi comme étant des perturbateurs endocriniens.

Il existe maintenant sur le marché des vernis ayant éliminé une partie de ces produits dangereux, certains fabricants proposent des formules « «3-free », qui ne contiennent pas le formaldéhyde, le toluène et le dibuthyl phtalate, il existe même des vernis dit  « 5-free » et « 7-free » ces derniers contiennent donc encore moins de substances dangereuses.

Rappelons quant même que « UFC Que choisir » a testé en 2016, certains vernis dits naturels, et ils contenaient également certains perturbateurs endocriniens.

Au vu de toutes ces informations, j’ai choisi personnellement d’arrêter l’utilisation du vernis, je n’ai pas testé les produits bio ou les 5 ou 7-free, même si je pense que cela peut être des alternatives intéressantes. Autant sur les ongles de la main, cela ne choque absolument pas de ne pas porter de vernis autant sur les orteils il est difficile de trouver une femme qui n’use pas de cet accessoire. Au début je trouvais ça assez bizarre de sortir en sandales ou nu pieds sans vernis,et je me sentais du coup mal à l’aise, surtout qu’il faut bien se l’avouer on est nombreuses à avoir les ongles des orteils assez abimés, et là le vernis camoufle très bien; maintenant j’y suis habituée.

Pour afficher des beaux ongles, vous pouvez les blanchir àl’eau oxygénée, et ne pas hésiter à faire appel à l’huile de ricin, qui va les fortifier donc les embellir.

Et puis honnêtement, le vernis qui met une plombe a sécher, et qu’il suffit d’un faux mouvement pour avoir tout l’ongle à refaire et qui s’écaille au bout de quelques jours…pfff…je ne suis pas motivée.

9-Le shampoing

Avez-vous déjà entendu parler du no-poo ? Il s’agit de se passer de shampoing et de le remplacer par des produits non moussants tels que le bicarbonate de soude , l’argile, le shantala…voir pour certaines par rien du tout, on parle dans ce cas de water-only.

On a que trop entendu que les ingrédients présents dans les shampoings sont soupçonnés d’avoir des effets indésirables sur la santé et / ou d’être des perturbateurs endocriniens, on voit que trop souvent dans les magasines de consommateurs des comparatifs où on nous fait une liste des produits qu’on « peut » acheter. Avec pour conséquence d’être toujours à l’affût de nouveaux articles de presses, d’émissions de tv sur le sujet. Combien de fois je n’ai pas fait du tri chez moi dans le passé après avoir flippé en regardant Arte, j’ai jeté des produits que pour la plus part j’ai racheté par la suite faute d’alternative viable.

Le no-poo est tout simplement génial car il fait deux promesses : espacer au maximum le nettoyage des cheveux et se passer de produits à risque. Et honnêtement pour l’avoir mis en pratique depuis plus de 2 ans maintenant, il remplit ces promesses haut la main, et même plus… il embellit considérablement la chevelure et en ralentit la chute (personnellement je n’en perds presque plus).

A l’un de mes derniers rendez-vous chez la coiffeuse, cette dernière s’est montrée très étonnée du bon état de mes cheveux alors que je n’utilisais pas de soin, et du fait que je ne les perdais pas, j’ai hésité à lui dire que en plus de l’absence de soin je ne les lavais pas…mais j’ai décidé finalement de le garder pour moi .

10-la mousse à raser

Je ne parle pas uniquement de mousse à raser pour femmes mais aussi pour les hommes. Elle est très facilement remplaçable par le savon de Marseille. Il suffit de le faire un peu mousser et de l’appliquer sur la zone à raser, on passe le rasoir et le tour est joué. Effet peau douce garantie. Pour ma part je n’utilise aucun soin après rasage, je n’en ressent pas le besoin.

Voilà, cela fait déjà une jolie petite liste de tout ce que vous pouvez arrêter d’acheter dans le rayon hygiène. Bien sur rien ne sert de se mettre la pression, il faut se laisser le temps, car je suppose que vous avez pas mal de stock de ce côté la, donc rien ne vous empêche de commencer par espacer l’utilisation de certains produits afin de mieux vous y déshabituer.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le liker.

Publié par oana_minimaliste

J’ai commencée le minimalisme peu après la naissance de mon second enfant, cela fait plus de 5 ans maintenant (le temps passe trop vite:)). Malgré une bonne organisation, je me sentais submergée par le quotidien, entre le travail et les enfants , ma vie était réglée comme du papier à musique, et le moindre petit imprévu et c’était vite la cata. J’avais besoin de me simplifier la vie, d’y voir plus clair et si en plus je pouvais faire quelques économies au passage… je me suis lancée donc a fond dans le minimalisme. Quelques temps après, principalement pour des raisons de santé je suis devenue végane, ça a été une vraie révélation et contribué non seulement a mon bien être mais aussi a me simplifier le quotidien. Je vais partager avec vous mon parcours, les trucs qui ont marché pour moi et les erreurs qui m’ont fait apprendre. Et oui le minimalisme a transformé ma vie, en mieux évidement !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :