5 Astuces pour faciliter la planification des repas

C’est bien connu que pour réduire le gaspillage alimentaire et en même temps faire des économies, il faudrait planifier ses repas et n’acheter que ce qui est nécessaire pour leur préparation. Mais voila, je ne sais pas si je suis la seule mais pour moi cette planification à un coté très contraignant, j’ai du mal à trouver l’inspiration et finalement soit je ne le fais pas soit je me retrouve a manger toujours la même chose.

Il existe bien sur des sites internets qui vous proposent une liste de menus pour la semaine, mais ils sont payants pour la plus part et à mon sens nécessitent trop d’ingrédients «exotiques» que je ne possède pas forcement et ne désire pas non plus acheter pour un plat. De plus en tant que minimaliste je n’ai surtout pas envie de m’encombrer plus que nécessaire.

J’ai donc établie une stratégie en 5 points pour planifier mes repas simplement:

1 – Faire une liste de 7 types de plats qu’on adore manger

Je suis gourmande et de ce fait quitte à planifier des recettes autant que ce soit des plats que j’aime. Lister les types de plats que vous aimez et servez vous en de base pour la composition de vos repas. Par exemple si vous êtes fan de pommes de terre vapeur, fixer vous un jour de la semaine ou vous mangez des légumes vapeurs, comme va çà vous laisse la possibilité de dévier sur des patates douces ou autres selon vos envies du moment.

2 – Définir un type de plat par jour

Plutôt que de choisir une recette je préfère définir un type de plat par jour, et varier autour. Servez vous de votre liste de plats préférés et choisissez les jours ou vous souhaitez les mettre au menu. Attention cette liste restera inchangé, c’est ce qui va servir de base pour le planning des repas. Par exemple le mardi peut être le jour ou on compose un plat autour des légumineuses. J’insiste sur le terme légumineuses, car il permet une grande variété . On peut manger de lentilles une semaine et des pois cassées la semaine d’après et ainsi de suite.

3 – Alterner les types de recettes tout au long de la semaine.

Par exemple je me suis lancé dans le crudivorisme, mais je ne mange pas encore 100 % cru. J’alterne donc des jours ou je mange cru et des jours ou je fais des plats cuits, on peut aussi alterner des jours ou on mange végétarien ou vegan. Le but du jeu c’est que ce soit diversifié, pour éviter l’ennui gustatif.

4 – Concevez l’utilisation d’un ingrédient sur 2 jours

Cette recommandation est plus facile a mettre en œuvre qu’elle n’y paraît. Imaginez le mardi vous mettez des légumineuses à votre menu.Vous pouvez très bien en cuire plus que nécessaire et vous faire une salade avec des légumineuses le lendemain en y ajoutant des légumes fermentés par exemple.

5 – Lancez vous des défis

Laissez vous un jour par semaine ou vous testez un nouveau plat. Cela peut être un jour ou vous ne travaillez pas et vous avez plus de temps de cuisiner, comme le week-end par exemple. J’aime bien découvrir des nouvelles saveurs et apprendre a faire des nouvelles recettes. Et ainsi vous êtes surs d’avoir de la variété au menu !

J’espère que ces recommandations vous seront utiles, n’hésitez pas à partager avec vos amis si vous avez aimé cet article.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s